Skip to main content

La réglementation pour le désenfumage n’est pas quelque chose de forcément très facile lorsqu’on n’est pas un(e) expert(e) du domaine. C’est pourtant une réglementation très importante, mais qui est également complexe. Pas facile d’y voir clair entre tous les décrets, les différentes nominations, les exutoires de fumées, les locaux à désenfumer sans oublier l’entretien et les vérifications obligatoires de tout cela !

Tout d’abord, à quoi sert le désenfumage ?

Ne pouvant pas se disperser naturellement, les fumées chaudes sont la première cause de décès dans les incendies et un facteur ultérieur de panique.

En évacuant les couches supérieures de fumée, les systèmes de désenfumage permettent de créer un espace d’air libre juste en dessous des fumées chaudes afin de faciliter l’évacuation des personnes et l’intervention des sapeurs-pompiers. De plus, l’évacuation de ces fumées chaudes permet de contrôler le niveau de température et ainsi, limiter la propagation du sinistre dans les locaux. 

Du fait de leur rôle essentiel en cas d’incendie, l’installation et la maintenance des systèmes de désenfumage sont obligatoires suivant les dispositions réglementaires pour chaque type d’établissement. La protection contre le feu et l’extraction des fumées sont des aspects importants dans la conception complète d’un bâtiment et de sa sécurité. L’objectif premier en cas d’incendie est d’éviter le danger, de sauver des vies et de protéger au mieux les biens.

Textes réglementaires en application

On va commencer par le légal. La règlementation désenfumage est régit par le code du Travail :

  • Décret N° 92-332 du 31 mars 1992
  • Arrêté d’application du 5 août 1992)
  • Article R235-4-8 du Code du Travail
  • Article 14 de l’Arrêté du 5 août 1992
  • Instruction Technique Ministérielle IT 246 et IT 247 du 3 mars 1982 modifiée par l’arrêté du 22 mars 2004 pour tous les locaux

A cela, il peut s’ajouter le texte non réglementaire de l’APSAD. La Règle R17 de l’Assemblée Plénière des Sociétés d’Assurances Dommages est plus contraignante que l’IT 246. Son utilisation peut être demandée par l’assureur ou laissée à l’appréciation du client.

Les locaux qui doivent être désenfumés

Les locaux concernés par la réglementation désenfumage sont :

  • Les locaux situés au rez-de-chaussée et en étage de plus de 300m2
  • Les locaux aveugles de plus de 100m2
  • Tous les escaliers

En plus de cela, c’est l’évaluation du risque incendie dans le bâtiment qui permettra de déterminer le nombre, la surface et l’emplacement des exutoires de fumées.

Les commandes

Un dispositif de déclenchement automatique (fusible thermique) doit être installé par exutoire mais l’installation doit aussi être composée de commandes à distance.

Il existe deux types de commandes : les commandes mécaniques par treuil et les commandes pneumatiques à bouteille CO2.

Les exutoires de fumée

Dans leur forme la plus élémentaire, les exutoires de fumées sont des ouvertures qui ressemblent à des fenêtres ou des puits de lumière. Ces derniers permettent d’évacuation la fumée et la chaleur lors d’un incendie.

Les exutoires de fumée doivent respecter certaines réglementations. Ils doivent notamment être DENFC (Dispositif d’Evacuation Naturelle de Fumées et de Chaleur) et conforme à la norme européenne (EN 12-101-1).

Le nombre, les caractéristiques et la taille des exutoires de fumées dépendront d’un certain nombre de facteurs tels que la superficie du local à désenfumage, le type de toiture, l’altitude, la pente du toit…

Par exemple, il vous faudra désenfumage au minimum 1/100e de la surface au sol du local soit 1%. Pour un local de 500m2, il vous faudra 5m2 de désenfumage. La surface des exutoires est appelée surface géométrique ou Av.

Les cantons de désenfumage

Les locaux de plus de 2000 m2 ou de plus de 60 m de longueur seront découpés en cantons de désenfumage aussi égaux que possible d’une superficie maximale de 1600 m2. La longueur d’un canton ne doit pas dépasser 60 m. Ils ne doivent pas, autant que possible, avoir une superficie inférieure à 1000 m2. Les cantons sont délimités par des écrans de cantonnement ou par la configuration de la toiture.

Les amenées d’air

Des amenées d’air frais doivent se situer en façade hors de la zone enfumée. Dans le cas d’un local comportant un seul canton, la surface libre totale des amenées d’air doit être au moins égale à la surface géométrique totale des exutoires du local. Dans le cas de locaux divisés en plusieurs cantons, cette amenée d’air peut se faire par les cantons périphériques. La surface libre des amenées d’air doit être au moins égale à la somme des surfaces géométriques des exutoires de deux cantons ayant les plus grandes surfaces utiles d’exutoires.

Entretien et vérifications obligatoires

Comme tout matériel de sécurité incendie, les installations de désenfumage doivent être régulièrement contrôlées car les conséquences d’une installation de désenfumage non fonctionnelle lors d’un incendie sont désastreuses (impossible d’évacuer, visibilité nulle pour les pompiers, chaleur incontrôlable, propagation accélérée de l’incendie…).

Par conséquent, il est essentiel que les installations de désenfumage soient entretenues régulièrement pour s’assurer de leur bon fonctionnement et du respect des réglementations en vigueur.

Lors des visites de maintenance, les principaux points de contrôle sont les suivants : vérification des dispositifs de commandes, temps d’ouverture, angle d’ouverture, état des exutoires de fumée, ouvrants et réseaux de distribution, étanchéité des conduits… Enfin, une dernière vérification consiste à s’assurer de l’adéquation entre les moyens de désenfumage mis en place et les caractéristiques des locaux.

Bien que certains bâtiments puissent avoir du personnel d’entretien ou de maintenance, il est plus logique que cette vérification soit assurée par un expert en désenfumage.

Chez Securipro, nous souhaitons vous offrir les plus hauts niveaux de sécurité incendie. Nous travaillons dur pour s’assurer que votre système de désenfumage soit fonctionnel et conforme aux normes et réglementations en vigueur. Contactez nos experts pour en savoir plus sur nos solutions de désenfumage.

Contactez-nous par mail à contact@securipro.eu ou appelez notre équipe d’experts au 0 800 820 241.

Laisser un commentaire